La fondation Les Apprentis d’Auteuil, pierre angulaire de l’Education Populaire, est à la recherche des futurs talents de son programme l’Ouvre-Boîte. Débrief de ce programme singulier ! 

Permettre aux 18-30 faiblement diplômés de devenir entrepreneurs : telle est la vocation du programme l’Ouvre-Boîte, lancé par les Apprentis d’Auteuil à Marseille en 2013 et implanté à Lyon depuis 2016. Que ce soit dans le domaine de la restauration, du BTP ou du commerce de détail, l’Ouvre-Boîte propose aux jeunes talents un véritable accompagnement dans la création de leur entreprise, depuis les premières études de marché jusqu’à la mise à disposition d’un lieu pour tester leur activité pendant plusieurs mois.

Pendant deux ans, les entrepreneurs en herbe vont bénéficier des conseils d’expert qui vont les guider dans la création ­­– et la réussite ­– de leur projet. Au programme : 3 mois pour préciser son projet, sa stratégie et finaliser son offre. 4 à 6 mois pour mettre en œuvre leurs stratégies et tester leurs activités en boutique éphémère avant de se lancer dans une phase de consolidation et de pérennisation du projet pouvant aller jusqu’à 13 mois. Tout au long des 24 mois d’accompagnement, c’est un total de 160h de formation à entrepreneuriat dispensées à travers des ateliers interactifs et ludiques.

C’est ainsi Hassan qui a créé la ‘Tajine de Yemma’ et qui a été accueilli par La Commune au sein de son incubateur de cuisine ; c’est Kevin qui a lancé KVB agencement pour les travaux d’intérieur et d’extérieur à destination des particuliers comme des professionnels, ou c’est encore Vignesh qui a lancé son échoppe de cuisine d’Inde du sud.

Pour tout savoir du programme, rendez-vous sur leur site !

L’Ouvre-Boite est donc à la recherche de jeunes talents pour rejoindre ce programme singulier ! Si vous avez entre 18 et 30 ans et que vous n’avez pas fait d’études supérieures, c’est peut-être le moment de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale !

PARTAGER / SUIVRE

“Ce qui m’a parlé dans le service civique des Cités d’Or, c’est surtout le fait de devenir acteur de sa vie”

Cindy Mafuila, volontaire à l’Ecole Buissonnière de Lyon

PARTAGER / SUIVRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *