Il est indéniable que, dans les pays arabes aujourd’hui, le rapport à la tragédie juive, la Shoah, n’est pas serein. Il ne l’est pas parce qu’il est grandement déterminé par le drame palestinien, la Nakba. Mais faut-il que la tragédie des uns occulte celle des autres et vice-versa ?

 

Le magazine marocain Zamane ouvre ici un dossier particulièrement complexe et sensible où sont examinés la réception de la Shoah par les Arabes et leur rapport au nazisme et à l’antisémitisme, avec en arrière fond indissociable la question de la Palestine. Mais, si la Nakba y est évoquée, le présent dossier n’a pas pour objectif de la traiter en profondeur, car elle mériterait un développement à elle seule. Notre intention est de rendre le lecteur sensible à cette complexité, en rompant avec les idées reçues et caricaturales de tous bords, en nous écartant des réflexes passionnels. Donner à comprendre sera le maître mot de cette tentative.

 

PARTAGER / SUIVRE

Trouver l’info, échapper à l’intox et Comprendre le fonctionnement du monde contemporain, deux compétences fondamentales ! 

PARTAGER / SUIVRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *